Responsable(s)

Soyons des citoyens responsables

13 décembre 2007

1984 : Comment Steve Jobs a failli révolutionner l'informatique

macintosh_caseJe vous parle d'un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître :
Nous sommes en 1984 et Steve Jobs et Apple lancent le désormais fameux Macintosh avec cette pub dans laquelle ils contestent le quasi monopole d'IBM associé à Microsoft pour le système d'exploitation.
Apple n'a payé que pour une seule et unique diffusion à la mi-temps du Super Bowl.
Le buzz (on n'utilisait sûrement pas ce terme à l'époque) avait ensuite assuré de nombreuses diffusion gratuite.
A l'époque, Jobs porte barbe et sandales et prête même une de ses machines à Bill Gates pour y développer un logiciel.

Aujourd'hui, Apple lance sur le marché un téléphone qui est censé fonctionner uniquement  avec l'opérateur téléphonique qu'il a choisi.
On est loin de l'esprit des débuts, non ?

Posté par kesjendi à - Ouèbe-mémoire - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

    A la fois oui et non !
    Avec ses 6% du marché de l'informatique, voilà une entreprise qui, parce qu'elle sort un téléphone, révolutionne le marché et pour le moins l'interface de tous les autres acteurs. Ce n'est pas une mince affaire !
    Ensuite, tu as raison pour l'opérateur. Sauf que nous ne sommes pas dans un monopole comme à l'époque mais vraiment dans un monopole de groupe avec un nombre de licences voulu et organisé par l'Etat.
    Il est donc impossible, juridiquement, à Apple de lancer seule son tlephone !
    ))

    Posté par filaplomb, 16 décembre 2007
  • Salut Fil, content de ta visite

    Il ne s'agit pas de contester les innovations -et elles ont été nombreuses- d'Apple mais de mettre le doigt sur le fait que son histoire est balisée de pseudo-révolutions, et à ce titre Macintosh est un bon exemple car Apple a communiqué sur cet aspect dans son spot de pub.
    Quand à l'iphone, je n'en connais pas les caractéristiques techniques mais je ne suis pas sûr qu'une interface tactile sur ce type d'écran soit si révolutionnaire que ça... mais je ne me prononce par sur cet aspect.
    Par contre, le fait de lancer le téléphone bloqué chez un opérateur et un seul par pays (et surtout de mettre en place des mises à jour logicielles pour maintenir ce blocage lorsqu'il a été contourné par certains), n'est pas une contrainte juridique mais un choix commercial.

    Pour qu'il n'y aie pas de méprise : Apple a largement contribué à faire progresser l'informatique grand public, et ils continuent manifestement à innover c'est une très bonne chose. Mais ils n'ont malheureusement rien révolutionné !

    Posté par kesjendi, 16 décembre 2007

Poster un commentaire